• Doodle Diego Rivera

    125 ans! c'est l'âge qu'aurait Diego Rivera, peintre mexicain très connu pour ses fresques murales, dont le nom ne vous est peut-être pas familier mais dont vous connaissez sûrement certaines oeuvres.

    Voici le doodle, autrement dit "logo personalisé" que GOOGLE lui consacre aujourd'hui:

    Image-76.png

    Ce doodle nécessite une petite explication de texte... euh d'image plutôt car il en dit très long sur la vie et l'oeuvre de Diego Rivera.

    À gauche, Rivera lui-même se trouve sur l'échafaudage en train de peindre une sorte de tournesol que l’on retrouve dans son oeuvre «Le sang des martyrs révolutionnaires fertilisation de la terre." :

    Sous l'échafaudage on peut observer une silhouette féminine clin d'œil à sa fille Ruth prise comme modèle en 1949 pour le tableau  "Rivera Ruth» et son reflet :

     Et puis il ya l'échafaudage que l'on peut voir en 1931 sur  «The Making of d'une fresque, Affichage de la construction d'une ville."

    Juste après, on voit un homme en écharpe rouge, vêtu comme ses "paysans"

    mais également l'emblématique "Le porteur de fleurs"

    avec cet arum

    que l’on retrouve dans nombre de toiles de Rivera:

    A droite du paysan, un  homme en chapeau melon fait penser aux personnages du tableau "Rêves d'un dimanche après-midi dans le parc Alameda."

    Ensuite, au centre de l'image nous pouvons reconnaître la  «Mère et enfant endormi».

    Puis, au pied de la "L" de "Google", nous remarquons un ouvrier muni d’une perceuse. Cela fait référence à l’époque où Rivera a travaillé chez Ford, expérience qui a inspiré sa série de panneaux politiquement engagés comme "l'industrie de Detroit." reconnu comme l'un de ses chefs-d'œuvre

    L’évocation se poursuit avec le drapeau mexicain à droite et l’on remarquera aussi, deux femmes admirant tout cela. Il s’agit de Frida Kahlo, elle aussi peintre mexicaine illustre et troisième épouse de Rivera à partir de 1929, représentée par la femme avec des fleurs dans les cheveux.  Tandis que la femme en blanc pourrait être une allusion à Lupe Marin , qui fut sa seconde femme de 1922 à 1927. (Sa première épouse fut Angelina Belhoff)

    Portrait de Lupe Martin

    « ELISABETH LOESCH Elisabeth LOESCH (2) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :