• ESPAGNE, ELCHE

    Au sud de la communauté de Valence, à moins de 30 kilomètres au sud-ouest d'Alicante, Elche possède une histoire s'illustrant sur plusieurs millénaires. Riche de son patrimoine culturel et de son paysage exceptionnel, la ville détient 2 patrimoines de l'Humanité reconnus par l'UNESCO:

    la Palmeraie

    ESPAGNE, ELCHE

    et le Mystère d'Elche, drame sacré-lyrique d'origine médiévale chanté en langue valencienne, donné chaque 14 et 15 août dans la Basílica de Santa Maria:

    ESPAGNE, ELCHE

    Les origines de la ville remontent au néolitique et jusqu'à la période wisigothique. Elche s'étendait sur le site de la Alcudia, situé à deux kilomètres au sud du centre ville actuel. Cet emplacement présentait un avantage stratégique de défense facile grâce au fleuve Vinalopó.

    Le noyau primitif se développa ainsi et, du Ve siècle av. J.C. jusqu'à l'invasion des Carthaginois en 280 av. J.C., la ville d'Helike, connut une période faste de la culture ibérique au cours de laquelle fut sculptée la fameuse et mystérieuse Dame d'Elche

    ESPAGNE, ELCHE

    Ce n'est pourtant qu'en  aout 1897, qu'un enfant de 14 ans, Manuel Campello, qui travaillait dans les champs à La Alcudia, trouva une pierre. En la retirant, il aperçut les traces d´un buste de femme richement parée. La sculpture, de 56 cms de hauteur, avait vraisemblablement été enfouie de façon intentionnelle dans une niche remplie de sable, préservant une partie des pigments colorés la recouvrant. De plus, une construction semi circulaire délimitait l´espace, afin d´en assurer la protection.

    ESPAGNE, ELCHE

    On trouve partout à Elche et en Espagne, des reproductions de cette sculpture, mondialement connue, qui aprsè avoir été achetée par la France a été rendue à son pays d'origine et constitue l'un des joyaux du Musée du Prado à Madrid.

    Bien que la provenance de la pierre indique qu'elle a été sculptée à La Alcudia, entre les dernières années du 5e siècle et la première moitié du 4e, on ne sait rien de son auteur.

    ESPAGNE, ELCHE

    La Dame d´Elche conserve son mystère car nous ne savons toujours pas si ce buste représente une déesse, une prêtresse ou une dame de la haute société. De plus elle est pourvue d´une cavité de 18 centimètres de diamètre sur 16 de profondeur dont le but nous est toujours inconnu.

    Mais remontons le fil du temps, entre les VIIIe et IXe siècles où, avec l'arrivée des arabes la ville se déplace petit à petit vers son emplacement actuel.  

    Ce sont les arabes qui y ont planté 2 000 palmiers, créant ainsi une oasis unique en Europe et établissant un vaste réseau d’irrigation qui persiste à l’heure actuelle, convertissant les terres désolées de la région en vergers exubérants. 

    La palmeraie vue de la tour clocher de la Basilique Santa Maria:

    ESPAGNE, ELCHE

    ESPAGNE, ELCHE

    ESPAGNE, ELCHE

    Comme on peut le voir, ville et palmeraie sont imbriquées l'une dans l'autre:

    ESPAGNE, ELCHE

    La palmeraie de Elche ne s'apparente pas du tout à une forêt, il s’agit en fait d’une plantation agraire dont les parcelles sont dénommées « vergers » et la survivance de ce système d’agriculture d’oasis pendant des siècles a été l’un des aspects déterminants évalués pour le classement de l’Unesco. 

    Au début du XVIIe siècle, Elche perd un tiers de sa population suite à l'expulsion des morisques.

    Actuellement, la palmeraie d’Elche, la plus grande d'Europe, est riche de plus de 200 000 palmiers.

    Elle est le symbole de la ville et la fierté de la province d’Alicante.

     

    « L'oppidum des Castels à Nages et SolorguesESPAGNE, ELCHE: Huerto del Cura »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 23:11
    Marenostrum

    tu m'ouvres des horizons! La dame d'Elche semble regarder vers un au de là !!

    Quant à palmeraie j'ignorais totalement son existence. La présence des Arabes en Espagne et en Siicile a laissé des traces!

    Bonne continuation !!!

    2
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 23:14

    Une présence de plusieurs siècles, çà laisse des traces c'est sûr!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :