• L'église de la Madeleine (Paris)

     

    L'église de la Madeleine (Paris)

     

     Longue de 108 m, large de 43 pour une hauteur de 30 m, La Madeleine, aux allures de temple antique, est ceinturée par 52 colonnes corinthiennes hautes de 20 m, s'ouvrant au sud, par un escalier monumental qui était couvert de fleurs en ce 15 août. 

    L'église de la Madeleine (Paris)

     C’est sous Louis XV  en 1857, que Contant d'Ivry architecte du duc d'Orléans au Palais Royal dresse les premiers plans de l’église Sainte Marie Madeleine.

    Lorsqu’il décède en 1777, Guillaume Martin Couture reprend le chantier. La Révolution de 1879 perturbe les travaux alors que seules les fondations sont réalisées.

    L'église de la Madeleine (Paris)

    Napoléon 1e décide de transformer le futur sanctuaire en "Temple de la Gloire" des armées françaises et d’en confier les travaux à Pierre Vignon en 1807.  

    Par la suite,  le bâtiment faillit être transformé en 1837 en gare ferroviaire, pour accueillir la première ligne entre Paris et Saint Germain, avant  que Louis XVIII ne rende le bâtiment à sa destination première.

    L'église Sainte-Marie Madeleine est consacrée en 1842. 

    L'église de la Madeleine (Paris)

    Sous le fronton apparaît la dédicace latine : D.O.M. SVB. INVOCAT S. MAR. MAGDALENÆ (Au Dieu tout puissant et très grand, sous l'invocation de sainte Marie-Madeleine). Nous découvrons ainsi la sainte patronne de l'église sur le fronton sculpté d'Henri Lemaire (1789-1880). On y voit  le Christ au Jugement Dernier, apparaîssant entouré de deux anges : à sa gauche  l'archange saint Michel chasse les réprouvés, personnifiés par les Vices. A sa droite, ce sont les Vertus qui conduisent les élus. Marie-Madeleine est agenouillée à droite, avec les réprouvés, exprimant ainsi la repentance.

    L'église de la Madeleine (Paris)

    Sous le péristyle, tout autour du bâtiment, des niches abritent des statues de saints. De part et d'autre de la porte d'entrée, la statue de Saint Louis se trouve à droite

    L'église de la Madeleine (Paris)

     et la statue de Saint Philippe à gauche 

    L'église de la Madeleine (Paris)

    L'entrée principale de l'église est très sobre mais très impressionnante à cause de la taille exceptionnelle des portes en bronze: leurs dimensions les rendent plus grandes que la porte de bronze de Saint-Pierre de Rome!

    C'est Henri de Triqueti (1804-1874) qui accepta de réaliser ces portes, avec pour modèle, celles de Ghiberti au Baptistère de Florence.

    L'église de la Madeleine (Paris)

    L'église de la Madeleine (Paris)

    De plus, les portes de La Madeleine sont exceptionnelles par leur légèreté due à une fonte extrêmement savante. Les fondeurs n'utilisèrent  qu'un quart des 12 500 kg de bronze obtenus du ministre de la guerre. A cause de cette légèreté, les portes peuvent défier le temps, comme l'ont fait les bronzes antiques les plus minces. En outre, elles présentent le bronze à nu, sans l'artifice de la dorure ; la subtilité de l'imagier est ainsi servie par le travail du fondeur. 

    Source Paroisse de la Madeleine

    Dans les panneaux carrés entourés de clous sont illustrés les Dix Commandements.

    L'église de la Madeleine (Paris)

    L'église de la Madeleine (Paris)

    Portes côté nord

    L'église de la Madeleine (Paris)

    sur la façade arrière qui s'ouvre sur la rue Tronchet

    L'église de la Madeleine (Paris)

    Images Benissa 15/08/2011

    A suivre l'intérieur de l'église de la Madeleine

    « Janol Apin - MétropolissonDIWALI, la fête de lumières »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :