• La légende de l'éléphant du Lijiang


    portrait-empereur.JPG



    Il y avait en Chine un seigneur , Yu Huang, qui était le fils du
     roi Ch'ing-te ou Pure Vertu et de la reine Pao Yueh-kuang ou Lumière Lunaire-Joyau lesquels étaient restés longtemps sans enfants.
    Il était aussi appelé l'empereur de Jade.








    Un jour, il décida  de faire un voyage dans le Sud de la Chine, dans le comté de Lijiang, au nord-ouest du Yunnan.
    C'est une région magnifique, avec des paysages à couper le souffle.

    chine-region-de-guilin_1262618841.jpg
    Le climat est idéal,  le printemps dure 241 jours et l'été est des plus doux.
    guilin.jpg



    Image-7.pngL'empereur de Jade  se déplaçait toujours en grand apparat, accompagné d'une suite impressionnante de courtisans et de nombreux éléphants. Comme l'empereur de Jade ne souffrait  aucun obstacle, il détruisait tout sur son passage.



    L'un des éléphants transportait une jarre pleine de joyaux et tomba malade alors qu'il traversait un village dans la région de Guilin. Jugé inutile et ne pouvant continuer le voyage, il fut abandonné sur place.

     

    Travail.jpg

    Un vieil homme s'émut de son sort et le recueillit. Il prodigua des soins à l'éléphant si bien que celui-ci fut totalement guéri. Pour le remercier, l'éléphant l'aida à rebâtir son village, détruit par le passage impérial.

     

    colere.jpg








    Mais le souverain céleste apprit la nouvelle, il entra dans une rage folle et envoya des soldats punir cet éléphant qui s'intéressait trop au sort des hommes.


     

    Image-28.png

    L'animal se défendit avec courage pendant plusieurs jours mais fut tué par traîtrise : alors qu'épuisé, il trempait sa trompe dans le Lijiang pour se désaltérer, un soldat lui enfonça son épée dans le dos.









    Le temps passa et le corps de l'éléphant devint une colline en forme d'éléphant trempant la trompe dans l'eau. C'est la colline Xiangbi que l'on peut voir encore de nos jours, le long de la rive droite du fleuve Lijiang. On raconte que l'épée du traître serait devenue la pagode Puxian que l'on peut aujourd'hui admirer sur la colline.

    eElephant    

     

     


    « Eléphants, la collectionSaint Roméo »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Février 2010 à 16:04
    dalinele
    une belle légende que je ne connaissais pas... je me souvent interrogée sur le sens de ces "transformations" dans les légendes... tiens, il faut aussi que je cherche l'expression "partir en goguette" que je viens de lire plus bas...
    2
    Mercredi 24 Février 2010 à 20:53
    Elephant Gris
    jolie légende que je ne connaissais pas
    En France, à Etretat, il y a du y avoir des faits symilaires car les roches en bord de mer dessinent aussi de majestueux éléphants
    enfin pour qui veut les voir :)
    3
    Jeudi 25 Février 2010 à 15:10
    AD-Mary44
    Je ne connaissais pas cette légende ; une amie m'a offert un livre que je n'ai pas encore lu. C'est un peu idiot, je le garde très précieusement comme décoration. En écrivant le commentaire je vais chercher ce livre que j'ai dû prêter à ma nièce qui ne me l'a pas rendu. Comme elle fait également la collection................ ce n'est pas grave, elle est tellement adorable. Lorsque je passerai chez elle il faudra que je lise.
    4
    Vendredi 26 Février 2010 à 01:28
    mediadisc
    Excellent article! Bravo pour ton choix des photos!
    5
    Mercredi 17 Mars 2010 à 19:51
    Beatrice
    Bonsoir,
    merci de ton passage. Et comme j'adore les légendes et histoires insolites alors bien sûr j'ai lu cet article que j'ai beaucoup apprécié.c'est un trés joli conte. Dommage que cela finisse tristement ! aussi la dernière image de la colline n'apparait pas ! Mais pas de souci, j'ai pu voir en recherche image sur google !
    bonne soirée à toi Benissa
    bea
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :