• Le soleil des Scorta, Laurent Gaudé

    livre-copie-1.jpgSous un soleil écrasant comme il peut y en avoir dans le  Sud italien dans la région des Pouilles, la famille Scorta se transmet, de père en fils un bureau de tabac et une sorte d'orgueil indomptable. 

    Le roman débute par la description d'un homme qui chemine sur sa mule dans un décor pétrifié par l'écrasant soleil qui brûle cette région, en direction d'un petit  village.

    Extrait: "La chaleur du soleil semblait fendre la terre. Pas un souffle de vent ne faisait frémir les oliviers. Tout était immobile. Le parfum des collines s'était évanoui. La pierre gémissait de chaleur. Le mois d'août pesait sur le massif du Gargano avec l'assurance d'un seigneur. Il était impossible de croire qu'en ces terres, un jour, il avait pu pleuvoir. Que de l'eau ait irrigué les champs et abreuvé les oliviers. Impossible de croire qu'une vie animale ou végétale ait pu trouver, sous ce ciel sec, de quoi se nourrir. Il était deux heures de l'après -midi, et la terre était condamnée à brûler. Sur un chemin de poussière, un âne avançait lentement. Il suivait chaque courbe de la route, avec résignation. Rien ne venait à bout de son obstination. Ni l'air brûlant qu'il respirait. Ni les rocailles pointues sur lesquelles ses sabots s'abîmaient. Il avançait. Et son chevalier semblait une ombre condamnée à un châtiment antique. L'homme ne bougeait pas. Hébété de chaleur. Laissant à sa monture le soin de les porter tous deux au bout de cette route. La bête s'acquittait de sa tâche avec une volonté sourde qui défiait le jour. Lentement, mètre après mètre, sans avoir la force de presser jamais le pas, l'âne engloutissait les kilomètres."

    On apprend très vite que cet homme vient assouvir là, un désir qui le tient depuis longtemps et sa vengeance.

    Il sort de 15 années de prison au cours desquelles il a payé pour les fautes commises dans sa jeunesse. Et, ce qu'il vient faire dans ce village perdu, c'est retrouver et faire sienne une femme qu'il convoitait dans sa jeunesse et on est persuadé, dès cet instant, que rien ni personne ne l'en empêchera. 

    L'histoire de cette famille se déroule sur 4 générations, de 1870 à nos jours. Lignée issue d'un viol et sur laquelle l'anathème est jeté à cause de cela.

    Famille maudite pauvre à en crever, qui semble porter dans ses gènes la misère et l'obligation de rester enracinée dans cette terre difficile mais famille, fière, envers et contre tous, qui tente toujours de se relever. Une famille pleine d'humanité avec ses émotions ses peurs, cette envie de vaincre l'adversité et de s'offrir un peu de rêve.

    La plume de Gaudé est pleine de poésie elle laisse couler les mots avec beaucoup de fluidité et dessine des images qui nous transportent     immédiatement par l'imagination sur les lieux de ce petit village, avec ses beautés et les mesquineries de ses habitants.

    Le soleil ds Scorta est le deuxième roman de Laurant Gaudé et lui a valu le Prix Goncourt en 2004.

    Il avait déjà obtenu le Goncourt des lycéens en 2002 et le Prix des Libraires en 2003 pour son précédent roman La mort du roi Tsongor dont je vous parlerai une prochaine fois.

     

     

     

     

     

     


    « Carte éléphant.SYRIE: vallée des Tombeaux à Palmyre »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Mai 2010 à 07:26

    Merci pour ce titre.

    2
    Vendredi 28 Mai 2010 à 13:06
    dalinele

    je sais que j'ai lu un livre de lui que j'ai beaucoup aimé, mai je ne sais plus si c'est celui-ci! je crois que oui.... zut, comment s'appelait l'autre, le héros était un capitaine je crois....

    3
    Vendredi 28 Mai 2010 à 21:17
    JACQUELINE/Mina

    Bonne adresse il me semble! La description de la chaleur écrasante est du vécu!!

    Merci !

    4
    Dimanche 17 Avril 2011 à 07:11
    Françoise, La Vieill

    En lecture alléatoire, je découvre que tu as lu LAURENT GAUDE ! J'adooore ! et ce mot ne veut rien dire . A lsa sortie, j'ai lu LE ROI TSONGOR (j'ai un petit faible pour celui-ci . Mais j'ai dévoré LE SOLEIL DES SCORTA . Son histoire qui se déroule sur 4 générations, m'a tout d'abord attirée, puis fascinée ... Déroutée, au début, par LES PORTES DE L'ENFER, j'en ai saisi l'une des clés dans les dernières phrases de son livre . Je m'y reconnaissais avec cette expérience de ce qu'est l'ENFER  ....

    Je suis intéressée par tout ce qui aborde, en littérature, et généalogie, le tansgénérationnel ! Connais-tu NANCY HUSTON ? Fascinnante, elle aussi ! Et quelle écriture !!!

    5
    Mercredi 15 Juin 2011 à 10:56

    Je ne suis pas déçue d'avoir découvert "le soleil des Scorta", c'est vraiment très bien écrit et j'ai beaucoup aimé la façon qu'on a de perçevoir cette famille. Elle est lointaine, mais elle à tout pour être crédible : elle ressemble à cette région où elle vit... Je ne me suis pas ataché à elle, mais j'étais curieuse de leur destin.

    C'est vraiment une très belle découverte !

     

    Si ça t'intéresse, je viens de publier mon avis sur ce livre de Laurent Gaudé...

    Joli article, je reviendrais ;)

    Bonne continuation !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :