• Les canelés de Bordeaux

    Quelle merveille que d'être accueillis dans une région par un cadeau gourmand!

    Et en Aquitaine, à Bordeaux, le canelé est roi. Le canelé, un délicieux petit gâteau au cœur tendre, au bon goût de rhum et de vanille sous une croûte exquise, caramélisée à souhait.

     

    On raconte que ce sont les religieuses du couvent des Annonciades qui les fabriquaient au XVI° s. Très économes, elles récupéraient sur le port différents produits apportés par les bateaux en provenance des îles: la vanille, le rhum, le sucre de canne ou le blé, tombés de sacs éventrés au déchargement  des bateaux. Elles bénéficiaient aussi de jaunes d’œufs gratuits car dans les chais du Quai des Chartrons, les blancs servaient à coller le vin et les jaunes auraient été perdus.

    Les braves religieuses distribuaient ces petites friandises  aux pauvres ou les vendaient à leur profit.

     

    La tourmente révolutionnaire chassa les religieuses de leur couvent et la petite pâtisserie faillit bien tomber dans les oubliettes. Heureusement, quelques familles en perpétuèrent la tradition à leur table.
    Au début du 20e siècle enfin, la recette est remise au goût du jour et améliorée par les professionnels. Et le canelé est devenu l’un des emblèmes de la ville, vous en trouverez dans toutes les bonnes pâtisseries bordelaises.

    Du petit-déjeuner jusqu’au dessert, en passant par le café gourmand ou le thé de l’après-midi, ils vous régaleront à toute heure.

    Si vous souhaitez les réaliser vous même, la recette n'est pas secrète, on la trouve sur internet et il est facile de se procurer les petits moules indispensables, ils existent dans différentes matières:

    Le site de LA TOQUE CUIVREE

     

    « Marmande: le square de VerdunSaison de feuilles »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 15 Novembre 2014 à 08:46

    J'ignorais tout des canelés !..

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :