• Les marchés de Palerme.

    Lorsque je séjourne à l'étranger, je ne vais pas à l'hôtel, je préfère vivre au milieu de la population locale en louant un appartement. Avoir des voisins, vivre au rythme de la ville est bien plus enrichissant que la fréquentation internationale des halls et salons des hôtels où les gens ne font que passer et où le gaspillage (si choquant dans les pays pauvres) est fréquent.


    Embouteillages-jpg

    Palerme ville fourmillant de 720 000 d'âmes... on a vraiment l'impression sur place qu'il y a autant de véhicules que d'habitants!

    Le soir de notre arrivée, nous nous sommes évidemment perdus, heureusement le GPS du smartphone de Papa (eh oui, je n'en ai toujours pas!) nous a sauvé la mise.  Un plan ne sert pas à grand chose, les noms de rues sont souvent illisibles. Le stationnement en double file est la règle et en troisième file assez fréquent. Les sens interdits ne sont pas toujours respectés; sur la rocade qui contourne la ville, 4 files sont matérialisées, mais les véhicules roulent à 6 de front...

    C'est TRÈS vivant Palerme! sauf entre 13 et 16H moment SACRÉ de la sieste où TOUT est fermé. Dès que les magasins baissent le rideau, les rues se vident instantanément des tous les piétons qui rentrent chez eux. Les trottoirs et les places sont à vous!

     


    L'une des premières occupations lorsqu'on est en location est donc de faire le marché... là aussi bat le coeur des villes.
    marché

    Les marchés sont nombreux à Palerme. Tous les jours, de tôt le matin jusqu'à une heure tardive, les couleurs, les odeurs sont à portée du chaland qu'interpellent les marchands.

    Ces marchés se tiennent surtout dans des ruelles, envahissant toute une partie d'un quartier. Les fanes des légumes et autres déchets finissent par joncher le sol, çà grouille de monde en fin de matinée et le résultat ressemble  beaucoup aux souks d'Afrique du Nord. 

    Vucciria.jpg

     

     

     

    Un des plus célèbres est celui de La Vucciria. En fin de journée, au moment où les étals se replient, on vient boire un verre devant les cafés qui jalonnent les ruelles. 

     

     

     

     

     

     

    Tous les âges, tous les milieux semblent se côtoyer.

    cafe1.jpg


    Ballaro.jpg

     

     

    Un autre marché est le Mercato Ballaro. Il est situé dans le quartier historique de l'Albergheria, le plus pauvre de Palerme. 

    Les ruines des anciens palais, reflets de la splendeur passée ne sont plus que les témoins décrépis de la misère d'aujourd'hui. 

     

    C'est de cette réalité là aussi que je voulais vous parler.

    Des associations locales essaient de redonner vie à ces quartiers devenus pratiquement insalubres et aident les habitants à affronter leurs problèmes.

     

    Les murs sont lépreux, les immeubles pratiquement inhabitables... j'ai même lu dans un guide que l'on désignait l'endroit comme "le quartier qui fait peur aux touristes".

     

    Il est vrai que c'est sordide, mais nous n'avons jamais eu l'impression d'être en insécurité, même à la nuit tombée.

    Palerme c'est aussi vous vous en doutez des lieux magnifiques alors la suite à bientôt.

      
    « Aptitude au bonheurIl n'y a de terrible en nous que ce qui n'a pas encore été dit.(L.F. Céline) »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 17 Janvier 2011 à 17:10
    agathe

    j'ai adoré ton reportage, il m'a rappelé tant de souvenirs, meme les têtes d'espadons sur les frontons des maisons -  dommage que ce vieux quartiers soient en ruines, ils devaientt etre si beaux , merci Benissa  - bisous

    2
    Lundi 17 Janvier 2011 à 18:08
    Agnès

    Merci pour ce dépaysement fort agréable et riche en découverte. Vivement la suite. Bizzzzzz

    3
    Lundi 17 Janvier 2011 à 19:48
    dalinele

    c'est vrai qu'un palais lépreux, ça fait triste! de belles images du marché! miam les fraises! 

    4
    Lundi 17 Janvier 2011 à 22:17
    dacaio

    bonsoir bénissa - je suis contente que la sicile t'ait plu .... magnifiques photos des marchés et de la ville de palerme ... Mais parole, pour que tu me dises que ty es sentie en sécurité, il faut que la ville ait bien changée ... Moi j'y étais en camping et beaucoup de gens s'étaient fait arraché pochettes et autres par des voleurs en scooter ... Notre voisin dee tente avait une très vilaine marque au cou !! presque décapité, parole !!! alors, moi, j'ai visité Palerme à .... 6H00 du mat !!!! personne dans les rues !! mdr bisoussssssssssssss

    5
    Mardi 18 Janvier 2011 à 00:11
    JACQUELINE/Mina

    Palerme ex Cité des rois et des empereurs , martyrisée par la guerre et les bombardements alliés, tombée au mains des mafieux qui encore y règnent....et magnifique croisée des civilisations...Mais j'ai souri en lisant "comme en Afrique du Nord"...mais Palerme c'est...l'Afrique!! Ce que l'on appelle "la conca d'oro" était la vallée d'or , remplie de jardins d'agrumes que les Arabes avaient plantés...aujourd'hui envahie d'immeubles hideux...enfin..je ne t'apprends rien!!!

    Bonne nuit...et gros bisous ritals!

    6
    Mardi 18 Janvier 2011 à 00:57
    mediadisc

    Oui...sordide est le bon terme...une impression de saleté aussi...les photos peuvent être trompeurs...

    7
    Mardi 18 Janvier 2011 à 11:20
    Liza

    Coucou Benissa, joli reportage, j'attend la suite!!! Bisous et bonne journée

    8
    Mardi 18 Janvier 2011 à 11:59
    Aude Terrienne♫

    tiens, je crois que ma fille n'a pas aimé Palerme... 

    Tu as bien raison de vivre en appartement mais comment les trouves tu?

    9
    Mardi 18 Janvier 2011 à 13:41

    j'ai beaucoup aimé cette balade à tes côtés;une ville que je ne connais pas mais où il doit faire bon séjourner!!

    les hôtels quelle horreur mieux vaut séjourner chez l'habitant ou louer un appartement ou un studio!

    quant à la sieste sacrée,ça je ne m'y ferai jamais;j'ai vu et vois trop ça dans la famille!enfin surtout pour les hommes,pendant que les femmes triment!!

    Bel après-midi

    Beezoo

    10
    eva
    Mercredi 20 Juillet 2011 à 14:57
    eva

    j'ai photographié de ces façades en ruines, pas seulement dans les ruelles, mais parfois dans de grandes rues de Palerme, c'est vrai que c'est désolant...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :