• Palmyre, patrimoine mondial de l'UNESCO

    Palmyre... le nom seul fait rêver...mieletor.jpg
    Découvrir le site touche à l'enchantement. J'ai eu cette chance le 24 mars 2010... 

    Pour visiter le  site antique de Palmyre, pas de guichet, pas de ticket, les ruines s'offrent à vous gratuitement dans toute leur splendeur disséminées sur plusieurs kilomètres carrés.

    On peut y déambuler selon ses souhaits, à l'heure que l'on a choisie. Les plus agréables étant  l'aube ou la fin d'après-midi, à l'heure où le coucher de soleil les illumine de miel et d'or, sous la silhouette de la citadelle médiévale arabe de Fakhr el-Din,

    Palmyre, patrimoine mondial de l'UNESCO

    juste avant que la nuit n'étale son écharpe mauve sur les ombres majestueuses des colonnes du tétrapyle.

    nuit.jpg

    Au carrefour de plusieurs civilisations, l'art et l'architecture de Palmyre unirent aux I° et II° siècles, les techniques gréco-romaines aux traditions locales et aux influences de la Perse.

    Le plan de Palmyre offre une caractéristique particulière, son axe principal, le decumanus ou cardo maximus n'est pas rectiligne comme nous avons pu le voir à Apamée (ICI), mais suit une ligne brisée.

    Pour masquer l'angle entre les deux premiers tronçons de la colonnade, fut édifié sous Septime Sévère, un arc dont la conception est unique en son genre. En effet, il est triangulaire, c'est à dire qu'il compte trois arcades: ce sont les 2 arcades latérales, plus petites qui ne sont pas sur le même plan, mais l'une est orientée vers le Temple de Ba'al (vu ICI) et l'autre vers l'axe de la voie principale de la grande colonnade.

    Sur la photo ci-dessous,  l'arcade de gauche est orientée vers le temple et celle de droite est dans l'axe de la colonnade.

    arc.jpg

    La seconde déviation du decumanus maximus se situe au tétrapyle.

    tetrap2.jpg

    Entre l'arc et le tétrapyle c'est la partie la plus ancienne qui traversait le quartier résidentiel. Le tétrapyle s'élève au centre d'une place ovale: c'était un temple carré, et chacun des 4 édicules abritait une statue.

    Ci dessous, le tétrapyle dans le prolongement de la colonnade:

    tetrap1.jpg

    La partie centrale de la colonnade date du III° siècle, tandis que la dernière partie qui conduisait au camp de Dioclétien, est la plus récente.

    On passe des heures qui semblent courtes à parcourir les différentes parties de cette cité qui s'organise de part et d'autre de la grande colonnade, le théâtre:

    theatre.jpg

    les bains de Zénobie, le forum, le sénat, le temple de Nébo, le temple de Baal Shamin, le camp de Dioclétien... il y a tant à admirer!

    Et vous finirez la journée intrigués par la citadelle Qalat Ibn Maan sur le piton rocheux qui domine la ville et derrière lequel le soleil descend lentement. Elle appartenait à l'émir libanais Fakhr el-Din qui s'était opposé à la domination des ottomans. 

    Entouré d'un fossé, ce château a une forme circulaire et possède 7 tours:

    citadelle.jpg

    C'est là qu'il faut se précipiter, avant qu'il ne soit trop tard, pour avoir une vue sur l'ensemble du site dans la lumière dorée du couchant:

    ensemble.jpg

    et pour voir de l'astre d'or disparaître à l'horizon

    touristes.jpg

    coucher.jpg

    Pour terminer la journée, un petit conseil allez déguster un mensaf,  plat de riz avec petits pois, pois chiches et poulet qui est servi avec du lait caillé si on le souhaite:

    Mensaf.jpg

    ou un autre plat encore plus savoureux, le kawaj, sorte de ragoût de poulet ou d'agneau, cuit au four dans un plat en terre cuite avec des légumes. Cela fait partie de ce que nous avons dégusté de plus délicieux pendant notre voyage ( au Traditional Palmyra restaurant. Attention, 2 restaurants portent à peu près le mêm nom: il faut éviter celui qui est juste en face du musée et préférer celui qui est dans la rue principale; tables sur le trottoir, voire sur la chaussée)

    Kawash.jpg

          Photos de Palmyre , voir le Diaporama

     

     

     

     

     

     

     

     


    « Vall de Cavall à Gata de GorgosGrec et latin »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 19 Mai 2015 à 14:44

    C'est une grande chance que d'avoir la possibilité de visiter, et goûter (!) ces lieux , racines de nos civilisations ......

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 19 Mai 2015 à 16:17
    Renée

    J'ose espérer que les djihadistes ne vont pas détruire ce site de toute beauté mais il s'en approchait hier beaucoup.....Tu as eu de la chance de l'avoir demain peut-être que ce ne seras plus possible, quelle tristesse si cela arrive! Merci de ces photos splendides et le mot est faible

    3
    Mercredi 20 Mai 2015 à 10:48
    Marenostrum

    Tu m'y avais précédée de quelques mois....tu t'en souviens??


    Je pense toujours avec douleur à cePays merveilleux où les gens meurent chaquejour


    Il semblerait que l'arméerégulière syrienne ait repoussé les fous de dieu!


    Bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :