• Sète

    SèteVue depuis le Mont Saint-Clair dominant Sète à 182 m d'altitude.

     Tout montre que Sète (qui s'écrivait Cette jusqu'en 1927) est bien "l'île singulière" dont parlait Paul Valéry. C'est une ville-port, cernée par la Méditerranée et l'Etang de Thau, traversée de canaux, l'eau y est omniprésente. 

     Sète s'est bâtie sur cette hauteur d'où l'on pouvait surveiller les alentours et les passages des vaisseaux au loin. Henri IV avit pensé à développer ce port suite à l'ensablement des ports d'Agde et de Narbonne. Mais c'est sous Louis XIV avec la construction du Canal du Midi que se crée en 1666 le port en eaux profondes.

    Sète

    Sète

    Ci-dessous,  au fond, après les immenses citernes de stockage de carburant, la ville de Frontignan... 

    Sète

    L'Etang de Thau : 7500 hectares, 20 kms de long et 5 mètres de profondeur environ... 

    Ci-dessous, sur la presqu'île du fond, Balaruc-les-Bains connue depuis l'Antiquité pour ses thermes...au premier plan, lui faisant face, la pointe du Barrou

    Sète

    Les parcs à huîtres et à moules sont la marque des villes de Bouzigues et Loupian: la salinité et la température de l'eau de la lagune de Thau en font  un haut lieu de la conchyliculture.

    Sète (1)

    Le belvédère du mont Saint-Clair est dominée par une immense croix blanche électrifiée qui est visible à des kilomètres à la ronde. C'est en  1932 qu'elle a supplanté la vieille croix de bois datant de 1866.

    Sète (1)

    Une petite église se cache modestement sur un côté du belvédère: l'église ND de la Salette.

    Sète (1)

    C'est que l'endroit est depuis toujours un haut lieu de prière: un oratoire y avait été consacré à St Clair au XII° s. Puis un fortin y avait été édifié sous Louis XIII à l'emplacement de la petite église actuelle construite en 1861.

    Cette petite église est remarquable par les fresques qui en couvrent les murs intérieurs:

    Sète (1)

     

    Sète (1)

     

    Sète (1)

    Sur le même massif calcaire le massif de la Gardiole tournant le dos à la mer, domine la ville du côté de l'étang de Thau.

    Sète (1)

     

    Au bout d'une longue allée de pins, cyprès et oliviers, arbres qui couvrent le massif de ce côté-ci, sur le site des "Pierres Blanches" une table d'orientation très complète embrasse les environs: on peut même y apercevoir les Pyrénées et le mont Canigou... si le temps le permet!

     

    Sète (1)

     

    Sète (1)

    Et en fin d'après-midi à l'heure où les ombres s'allongent c'est une promenade agréable dans un calme absolu.

    Sète (1)

    On ne peut terminer la journée à Sète sans aller rendre visite à Georges Brassens.

    Sète

    Ce centre est une pure merveille pour qui aime le poète chantant. Les photos y sont interdites... tant mieux, j'ai pu profiter à 100% de la visite, portée par la voix du poète qui raconte son enfance, sa vie, ses passions. J'ai appris une multitude de détails, bercée par la voix et les mélodies du grand Georges!

    Sète  

    Photos Bénissa à Sète décembre 2016 

     

     

     

    « Le Palais Garnier, Opéra de Paris (1)Collioure (1) »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Lundi 12 Décembre 2016 à 09:57

    Bonjour Bénissa ! un beau voyage dans lequel tu nous entraînes aujourd'hui ! Amitiés

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Lundi 12 Décembre 2016 à 16:36
    Renee

    Très beau reportage mais surtout magnifique clichés.....quel beau temps vous avez eu. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :